L’idée de devenir son propre patron, de ne devoir rendre de compte à personne d’autre que vous même vous séduit? C’était mon cas à moi aussi, et j’ai décidé il y a 4 ans de de me lancer dans l’entrepreneuriat.

Aujourd’hui j’ai construit 2 business autonomes que je gère, en plus de ce blog que je tiens.

Mon constat est que les conseils théoriques d’entrepreneurs fictifs sont nombreux… et que certaines choses ne s’apprennent que sur le terrain et l’expérience.

Fort de ce parcours, j’ai pu prendre du recul et faire une analyse de ce qui a le mieux fonctionné.

Alors voici les 12 points clés que j’aurais voulu connaitre avant de me lancer dans l’entrepreneuriat.

1.Comprenez la valeur ajoutée d’atteindre un point de non retour

« Chaque nouvelle étape de votre vie demande une nouvelle version de vous même »

A mon démarrage dans l’entrepreneuriat, j’ai du placer 80% de mes économies dans un stock de marchandises que j’avais analysé et identifé comme étant très prometteur.

L’idée de faire cela me terrorisait… Et si c’était une mauvaise décision, et si je me faisais avoir… Ces questions me paralysaient.

Jusqu’au moment où, j’ai décidé d’arrêter la suranalyse et que j’ai pris la décision courageuse de passer à l’action et d’investir…

Une fois cette acte réalisé, tout était différent. Il ne s’agissait plus d’être dans l’expectative. Il ne me restait plus aucune autre option que de me concentrer sur: « Comment réussir à tirer le meilleur de cet investissement? »

C’est à ce moment, seulement que je suis devenu un entrepreneur.

Vous n’avez aucune idée du potentiel que vous avez ou de ce que vous pouvez réussir à réaliser. Parfois pour le découvrir il faut savoir ne pas se laisser d’autre options.

C’est bien connu, l’entrepreneur n’est pas une personne averse au risque. Elle s’en nourrit et apprend à le domestiquer.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut prendre des risques inconsidéré et foncer sans réfléchir et analyser la situation.

Ce que cela veut dire c’est qu’il existe un moment où vous allez vous sentir prêt et ou il va falloir prendre la décision de vous lancer à 100% dans votre projet d’entreprise.

Parfois avoir dans la tête l’idée qu’il existe un plan B est votre plus gros désavantage.

Il est ainsi essentiel d’apprendre à s’investir avec l’état d’esprit que votre unique option est la réussite.

Astuce:

Si vous avez peur de ce point de non retour pour un projet d’entreprise. Faites le en investissant dans vous-même au préalable.

Démarrez une formation ou un programme d’apprentissage en relation avec votre idée entrepreneuriale. On apprend toujours mieux lorsque l’on investit de sa propre poche.

2. Ne zappez pas la case business plan

Même si vous n’êtes pas à la recherche de financements externes, la rédaction d’un business plan est un exercice à forte valeur ajoutée (et indispensable) pour votre projet de création d’entreprise.

Formaliser ses prévisions de vente, sa stratégie commerciale est très important pour la réalisation de votre vision. La question à laquelle vous devez répondre est simple:

Comment votre entreprise va permettre de résoudre un besoin existant sur le marché? Est-ce que votre proposition de valeur apporte une opportunité majeure pour vos prospects?

Il est fort possible que vous réorientiez vos initiatives et votre idée de business après avoir réalisé cette exercice.

L’excitation et l’entrain peuvent vous prendre lorsque vous êtes sur le point de vous lancer dans l’entrepreneuriat. Si votre projet est sérieux, vous devrez canaliser cette énergie et prendre du recul pour diriger vos opérations.

C’est pour cela que vous aurez besoin d’un plan qui décrit les perspectives de succès de votre entreprise.

Astuce:

Pour apprendre à réaliser un business plan, je vous recommande vivement la lecture de « Construire un business plan pour les nuls » (Lien affilié)

Il existe de nombreux blog et site qui peuvent également vous aider, mais je pense personnellement que la lecture d’un livre est le meilleur moyen de s’approprier ce sujet.

3. Développez une mission et un message qui marque les esprits

Quel problème résolvez-vous? Pourquoi devrait on vous payer en échange de votre prestation? C’est que l’on appelle votre proposition de valeur.

Concentrez-vous sur vos clients potentiels…

Qu’est ce que vous leur apportez en tant qu’entrepreneur et pourquoi c’est important?

Le message doit être court et conçis. Il résume la mission de votre entreprise en quelques phrases simples.

A titre d’exemple, BuzznessInfo a pour mission d’améliorer et d’augmenter le savoir des entrepreneurs et des commerciaux BtoB. Pour réaliser cet objectif, l’entreprise combine production de contenu sur différentes thématiques et coaching personnalisé.

N’ayez pas peur de modifier ou d’enrichir votre mission afin de l’adapter selon l’évolution que prend votre entreprise.

Astuce:

Consulter cet article sur l’élevator pitch pour découvrir le contexte dans lequel une mission et un message inspirant est fondamental.

Se lancer dans l'entrepreneuriat

4. Apprenez à vous automotiver

Voici une réalité: Si vous ne savez pas vous redonner vous même de l’énergie, l’entrepreneuriat n’est pas fait pour vous.

En tant qu’entrepreneur, vous serez souvent seul face à vos challenges.

Vous n’aurez pas quelqu’un derrière vous pour vous complimenter, vous manager sur votre travail ou vous rassurer.

Au contraire, lorsque vous devenez entrepreneur, le monde entier a tendance à se liguer contre vous. Les raisons de ne pas vous lancer ou de ne pas continuer seront nombreuses.

Aussi, si vous n’êtes pas expérimenté, il y a de fortes chances qu’au départ vous investissez vos efforts et votre argent en ramant dans la mauvaise direction.

Vous l’aurez compris. L’entrepreneuriat n’est pas une mince affaire.

Et c’est pour cette raison que vous devez absolument apprendre à développer votre pugnacité et votre capacité à vous automotiver.

Lorsque vous êtes au bout du rouleau, il est fondamental d’avoir l’énergie en vous de toujours pousser votre créativité pour trouver des solutions.

Vous devez apprendre à devenir résilient, motivé en toutes circonstance car le succès s’obtient à force de patience face à l’échec.

Astuce :

Vous pouvez écrire vos objectifs chaque matin, lire des citations de motivations, mettre une photo de la maison de vos rêves. Tous les moyens sont bons pour allumer le feu en vous.

5. Epargnez au maximum et préparez le terrain

On dit souvent que pour se lancer il faut un capital. J’ai un scoop pour vous : C’est totalement faux.

Beaucoup de personnes ayant du capital ne font rien de constructifs alors que d’autres sans aucun capital se lance dans l’entrepreneuriat et réussisent.

En réalité, avoir un capital permet d’accélerer la croissance, mais ce n’est pas une condition sinéquanone pour réussir à être un entrepreneur à succès.

Certains experts pensent qu’il est même mieux de ne pas avoir de faciliter pour apprendre une compétence clé: la maximisation des ressources.

Ne partez pas de ce que vous avez, partez de ce que vous êtes.

Avant de démarrer dans l’entrepreneuriat, j’étais dans la vente.

Je n’étais pas sûr de savoir si je voulais poursuivre une carrière dans une entreprise.

L’idée de me lancer à mon compte me séduisait.

Pour cette raison, je me suis accroché à mon job et aux revenus que j’avais pour mettre de coté à chaque mois.

J’ai ainsi posé les marques de mon projet d’entreprise sur mon temps libre pour préparer une transition vers l’entrepreneuriat dans de bonnes conditions.

Faites attention aux histoires du type : « j’ai tout plaqué pour lancer ma boite »

En réalité, c’est souvent j’ai transitionné de ma carrière en mettant de coté suffisament pour ensuite pouvoir lancer mon entreprise.

Astuce :

Quelque soit votre revenu, prenez un pourcentage de 10-20% et transférez le vers un compte intouchable (de préférence avec intérêt) et faites comme si vous n’aviez pas ce revenu.

6. Se lancer dans l’entrepreneuriat c’est aussi apprendre à vendre.

C’est une chose d’avoir l’idée du siècle, de lancer une application révolutionnaire, un produit incroyable ou un service à couper le souffle.

C’est complétement autre chose que de vendre cette proposition de valeur à un marché qui n’a jamais entendu parler de vous.

J’ai un ami à moi très proche, qui était venu me voir pour me parler de son projet d’entreprise pour me demander des conseils.

Pendant des dizaines de minutes, il me présentait son produit et me montrait les merveilleux avantages et fonctionnalités qu’il comportait.

Le problème de cet entrepreneur c’est que pendant l’intégralité de son speech, il ne m’a pas posé une seule question de découverte.

A ce moment là, je me suis rendu compte d’une chose, son projet est voué à l’échec car il ne sait pas le vendre. Il est plus intéressé par les fonctionnalités de son produit que par la résolution du problème de son client.

Pour réussir dans l’entrepreneuriat, vous devez devenir un pro de la vente de votre produit ou votre service.

Ca parait évident mais la plupart des entrepreneurs que je rencontre s’investissent plus dans le développement de leur produit que dans la création de leur indispensable plan d’action commercial.

Astuce:

Même si vous avez embauché un commercial, confrontez-vous à des activités de ventes et accordez au moins 1 heure par semaine à votre formation en technique de ventes.

7. Travaillez pour un entrepreneur dans votre domaine.

Une des meilleures choses que vous pouvez faire avant de vous lancer et de développer votre expertise en travaillant pour une start-up ou un entrepreneur dans le domaine qui vous intéresse.

Avant de me lancer dans le retail, j’ai moi-même mené une expérience (difficile) pour différents entrepreneurs chevronnés dans les domaines qui me plaisaient.

« Le shadowing » comme l’appelle les anglosaxons consiste à suivre les traces de la personne pour capitaliser de son expérience et apprendre son métier.

Même si je n’étais pas toujours d’accord avec les décisions ou les orientations que ces personnes prenaient, j’ai pu découvrir ce que c’est que de devoir faire tourner une entreprise.

Cette expérience n’a pas de prix.

Avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat, je vous recommande vivement de suivre de près les leaders de votre secteur d’activité.

Astuce:

L’idée n’est pas d’aller chercher le meilleur acteur de l’industrie dans laquelle vous souhaiteriez vous lancer. Idéalement, essayez d’intégrer une start-up afin de découvrir comment se gère une petite entreprise.

8. Apprenez à vous créer des relations et à déveloper votre réseau.

C’est vos relations qui vous permettront de faire du business.

Pour devenir un entrepreneur, il est fondamental de trouver des partenaires, des clients, des investisseurs, des influenceurs, des employés compétents, des freelancers…

Vous ne pourrez pas créer une entreprise tout seul à moins de vouloir entrer dans le mythe du solopreneur.

Il faut le savoir, on ne crée rien de pérènne lorsqu’on est tout seul dans son coin.

Astuces:

Pour vous créer un réseau vous devez:

  • Participer à des événements, conférences dans votre secteur
  • Faire une liste des personnes que vous connaissez et qui serait susceptible de créer une collaboration
  • Intégrer des associations et des groupes réel & virtuel leader dans votre industrie
  • Planifier un horaire pour nourrir vos relations à chaque semaine

9. Préparez vous à ne plus compter vos horaires de travail (et à aimer ça)

Si vous avez l’habitude d’attendre que l’heure passe pour pouvoir rentrer chez vous, vous aurez beaucoup de mal dans l’entrepreneuriat.

Oubliez les 35 heures… Les études disent qu’un entrepreneur travaille en moyenne 80 heures par semaine.

Je peux vous le confirmer et Elon Musk aussi, l’entrepreneuriat est une expérience qui se vit à fond ET surtout au départ lorsque l’on a pas de ressources.

Oubliez l’idée qu’en devenant un entrepreneur, vous allez pouvoir travailler quand vous voulez car vous pouvez gagner beaucoup d’argent.

C’est vrai, vous pouvez gagnez énormément d’argent en devenant entrepreneur et en vous investissant durant de nombreuses années.

Aussi, une fois que vous y « arrivez », si vous ne continuez pas d’innover et de créer de la valeur dans votre marché… Tôt ou tard, un entrepreneur acharné peut créer une disruption et vous créer une forte concurrence.

Astuce:

Essayez de travailler 70-80 heures par semaine dans votre job actuel pendant une période de 6 mois à un an, et voyez d’abord si vous en êtes capable. (Attention, vous pourriez bel et bien être promu)

10. Appprenez à étudier et à analyser votre environnement

Vous ne pouvez pas réussir dans l’entrepreneuriat sans apprendre à étudier et analyser votre environnement.

Vous devrez répondre à un certain nombre de questions:

Ces questions sont traités sur le blog, mais il en existe beaucoup d’autres au sujet de votre industrie, de vos concurrents et des prévisions de l’économie dans laquelle vous évoluez.

Vous devez apprendre à traiter l’information rapidement pour prendre des décisions intelligentes sur la manière dont vous conduirez votre activité.

Astuce:

Je vous conseille de réaliser une analyse SWOT en suivant le guide et le modèle gratuit de cet article de codeur.com.

11. Construisez et faitre grandir une audience

Vous êtes entrain de me lire?

Il y a d’autre personnes qui lisent en même temps que vous.

Un pourcentage d’entre vous s’abonnent à ma newsletter pour développer leur savoir et leurs compétences entrepreneuriales ou en vente.

Je crée une audience à travers ce blog, mais également à travers des réseaux sociaux et dans la vie réelle. Pour réussir dans l’entrepreneuriat, vous devez apprendre à en faire de même.

Vous êtes dans le recrutement? Offrez des conseils RH. Vous êtes dans l’IT, proposez des solutions digitales et partagez les dernières tendances de votre industrie.

Nous vivons aujourd’hui dans un monde connecté et si vous voulez réussir en tant qu’entrepreneur, les gens doivent vous connaitre.

Que ce soit au travers d’un blog, d’un site internet, de conférence, d’évenements ou d’activités associatives.

Il est fondamental de créer une audience (une liste de personnes) avec lesquelles vous communiquez par mail, par sms, de vive voix.

Si vous êtes introverti, cela peut paraitre difficile, mais pour devenir entrepreneur vous devez dépasser cette peur.

Astuce :

Vous pouvez utiliser des services comme mailchimp ou convertkit pour créer des campagnes d’emails et communiquer autour des actualités de votre entreprise.

12. Faites votre introspection et apprenez à vous organiser dans la patience.

Quels sont vos points forts? Quels sont vos points faibles? Mettez de coté votre égo et posez vous réellement la question. Qu’est ce qui vous permettrait de réussir en terme de compétences, relationnel, trait de personnalité.

Quels sont les compétences que vous devez acquérir pour réussir à monter votre entreprise? Quelles sont celles que vous pouvez acquérir? Celles que vous pouvez sous traiter.

Listez les, identifiez les et créez un plan sur les 12 prochains mois pour transformer vos avantages en atout et vos points faibles en compétences clés.

Astuce:

Pour comprendre l’état d’esprit à avoir lorsque on est entrepreneur je vous invite à lire 4 habitudes pour organiser votre travail au quotidien.

Oubliez l’idée de réussir du jour ou lendemain, même les plus grandes entreprises Amazon, Yahoo ont pris plusieurs années avant d’atteindre une explosion de croissance.

Et-vous? Qu’est ce que vous auriez aimé savoir avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat?

Fort d'une expérience de près de 8 ans dans la vente en B2B dans 3 continents différents, je suis aujourd'hui manager commercial et coach professionnel formateur en stratégie commerciale. Abonnez-vous à la newsletter pour de la formation exclusive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici