C’est bien connu, la procrastination est humaine. On en est tous victimes (ou coupable). Vous savez tous quelle est la tache importante à accomplir… le problème c’est qu’au moment de passer à l’action toutes les raisons deviennent bonnes pour remettre ça à la dernière minute. Le plus drôle, c’est que j’ai moi même procrastiné pendant 2 mois l’écriture de cet article. C’est un fait, ne pas arrêter la procrastination nous empêche ainsi d’achever les projets qui nous tiennent à coeur.

Pour éviter cela, je vous invite à ne pas procrastiner la lecture de cet article et à aller au bout de la lecture des 12 solutions que je vous propose contre la procrastination. Si vous appliquez, au moins 2 de ces astuces, je suis sûr que votre vie pourrait en être transformée.

Prêt?

Solution 1: Se reconnecter à ses motivations les plus profondes

« Les deux jours les plus importants de votre vie sont le jour où vous êtes né et le jour où vous découvrez pourquoi. »

Mark Twain

Parlons de ces choses sérieuses, ces projets qui vous tiennent à coeur et que vous procrastinez encore et encore. Des choses comme postuler à un nouvel emploi, prospecter de nouveaux clients, créer votre entreprise sur le web, finir ce projet… préparer votre examen, écrire votre mémoire de fin d’étude, passer du temps avec vos proches…

Ces objectifs sont souvent ancrés dans votre personnalité. C’est important pour vous d’un point de vue émotionnel et de ce fait cela devient une source de stress.

Les humains n’aiment pas le stress… et c’est pour cela que vous avez tendance à les procrastiner pendant des jours, des semaines des mois voire même des années.

Souvent en exerçant des activités échapatoires qui n’ont pas de réelles importance pour vous. (Moi, le premier)

La réalité c’est qu’on nous enseigne pas comment arrêter la procrastination… On nous blâme, voire on s’autoflagelle et c’est pour cela que notre vie ne progresse pas comme on le voudrait.

Nous remettons aussi à plus tard car nous avons peur de l’échec, de ne pas y arriver ou d’être vulnérable car cela menace de changer notre identité.

De ce fait, nous procrastinons des actions même si elle peuvent nous transformer en une meilleure personne et nous permettre d’atteindre nos objectifs. Pourquoi?

Et bien on est simplement déconnectés de nos motivations les plus profondes.

  • Pourquoi voulez-vous changer de job?
  • Que signifie le temps que vous passez avec vos proches?
  • Pourquoi souhaitez-vous prospecter de nouveaux clients?
  • Qu’est ce que cela peut vous apporter?
  • Pourquoi voulez-vous finir vos études et obtenir votre diplôme?

Mais surtout, qu’est ce que cela vous couterait de ne pas réaliser ces actions? financiérement, psychologiquement, émotionnellement?

Si vous m’avez suivi, je vous invite vivement à prendre une feuille et un stylo avant de poursuivre la lecture. (Ne procrastinez pas une chose aussi importante que de mieux vous connaitre…)

Vous avez envie de découvrir vos motivations profondes et vous débarrasser de la procrastination? Répondez à ces questions par écrit maintenant.

Un conseil: n’allez pas dans les extrêmes en vous définissant comme la meilleure ou la plus horrible des personnes. Restez simple, vous êtes un étudiant, un professionnel, un entrepreneur, un commercial, un marketeur, un être humain avec des rêves et des volontés… Chaque mot se suffit à lui même.

La peur est l’une des principales causes de l’inaction, écrivez et allez-au delà. Découvrez votre réelle identité.

Oubliez la pensée positive quand vous fixez vos objectifs… Il s’agit de gagner en clarté vis à vis de vous même.

Découvrir ce qui compte réellement vous permet d’être capable de prendre des décisions fortes et de sortir la procrastination de votre vie.

Vous serez prêt pour la suite des solutions que je vous propose.

Solution 2: Creer un environnement pour arrêter la procrastination

 » Rien ne sert de défendre le monde d’hier quand on peut construire le monde de demain.  »

Peter Drucker

Vous savez maintenant ce qui vous motive au fond? C’est le point de départ pour vaincre la procrastination.

Les dernières études psychologiques sont unanimes : notre volonté est une ressource finie. En fait, elle fonctionne chaque jour comme un muscle.

Si vous comptez sur la force de votre volonté pour créer ou changer vos habitudes, réaliser un projet important, vous risquer de vous saboter.

Afin de préserver cette précieuse ressource qu’est la volonté, je vous propose de structurer votre environnement pour le rendre propice à la concentration.

Ok ! Comment faire?

Deux exemples d’environnements anti-procrastination:

Imaginons que vous souhaitez éliminer les sucreries de votre régime:

Je vous pose un magnifique cookie au chocolat et au pépites de macadamia sur votre bureau. A votre avis? Qui va gagner? Votre volonté ou l’environnement dans lequel vous êtes?

Les tests montrent qu’il est possible de résister un moment mais à force de le voir en face de vous, l’inéluctable se produit.

Vous finirez par vous dire que méritez bien un petit cookie? Non? Une petite douceur dans ce monde de brute…vous compenserez en ne prenant pas de goûter…

Bref, vous l’aurez compris, toutes les raisons deviennent bonnes pour l’engloutir.

Ainsi cet exemple illustre qu’en règle générale : Environnement>Volonté.

Vous l’aurez compris, créer un environnement où il est difficile (plus douloureux) de ne pas faire ce que vous avez à faire est une des clés pour éviter la procrastination…

Pour ma part, je sais que je suis toujours plus efficace pour lire ou étudier dans une bibliothèque. Je ne serais jamais aussi productif pour écrire qu’assis sur un bureau… Aussi, j’ai besoin d’être ininterrompu pendant des blocs d’une heure quand j’écris (merci le mode avion).

Autre exemple un peu différent: imaginons que vous souhaitez devenir un pro sur excel…

Une solution serait d’investir 500€ dans une formation Excel spécifique de 3 semaines.

Cette action vous mettra dans une situation de point de non retour.

Je m’explique:

L’idée d’avoir réduit le poids de votre portefeuille en jetant 500€ par la fenêtre sans suivre cette formation peut être douloureuse.

En effet, c’est ainsi qu’en ayant mis la main à la poche, vous aurez plus de chance de participer et de suivre cette formation que si vous aviez décidé d’apprendre par vous même.

Solution 3: Commencer par la tache la plus importante (difficile)

“Une vision sans action n’est qu’une hallucination.”

Michaël Kami

La solution de Bryan Tracy, auteur de « Eat That Frog » est d’exécuter les actions majeures dites « difficiles » en premier lieu.

Ainsi pour arrêter la procrastination, il nous propose d’arrêter la suranalyse et d’attaquer tout de suite la tache la plus complexe. J’ai testé, et cette technique fonctionne.

Ca a l’air facile comme ca, mais cette solution a l’avantage de transformer le reste des taches à réaliser en éléments dérisoires.

Vous en avez peut être déja entendu parler mais je vais vous donner un exemple concrêt:

Lorsque je fais mon programme de musculation, je m’assure toujours de commencer par ma série de squat. Pourquoi?

C’est pour moi l’exercice le plus difficile et celui que j’ai le moins envie de faire.

Et pourtant c’est probablement le mouvement le plus efficace de mon programme.

Malheureusement ce n’est pas l’importance qui dicte toujours par quoi on commence mais souvent la difficulté.

Pour éviter cette tache importante, j’aurais pu me chercher une excuse en faisant autre chose de moins consommateur en énérgie, en temps, et qui me « prend moins la tête ».

Ainsi ma technique pour ne pas procrastiner cet exercice est de l’effectuer en début de séance.

De cette manière, je peux vivre le reste de ma séance avec plus de motivations sans penser à cet exercice redoutable qui m’attendrait en fin de course.

Solution 4: Dédramatiser l’action que vous devez accomplir

« L’optimiste ne refuse jamais de voir le côté négatif des choses ; il refuse simplement de s’attarder dessus. »

Alexandre Lockhart

Dans l’exemple d’un commercial ou d’un entrepreneur, ce que j’observe c’est que l’activité qui a tendance à être procrastinée est la prospection…

Prospecter de nouveaux clients, c’est fatiguant, on peut se faire rejeter, c’est embêtant, on a l’impression de déranger… Ca ne mène à rien… Autant m’informer sur l’économie et regarder LinkedIn, ou pourquoi pas cette vidéo marrante sur facebook et attendre que ça me tombe du ciel.

Voici l’état d’esprit dans lequel on peut se mettre pour arrêter la procrastination de cette action essentielle.

Pour dédramatiser l’action que vous devez accomplir, eloignez vous au plus vite de toute cette négativité. Changez d’état d’esprit.

Comment?

Voici mon conseil: lorsque que vous avez une tache importante à accomplir et que vous ressentez que vous vous éloignez de votre passage à l’action, je vous conseille de :

  • Listez les bénéfices de cette tache
  • Ecrire pourquoi vous devez réaliser cette tache
  • Imaginez l’impact que crée cette tache une fois qu’elle a été réalisée.

Les nouveaux clients, ça n’arrive pas sur vous par hasard.

Ils ne vous connaissent pas et vous devez aller les chercher. Cette action est fondamentale pour développer votre chiffre d’affaires et faire grandir votre entreprise.

Ce petit exercice va vous reconnecter à vos motivations et vous aider à aborder la tache à accomplir avec plus d’enthousiasme.

Une fois que vous aurez commencer à bosser sur cette tache, vous allez vous rendre compte que ce n’est pas si terrible, et qu’au contraire cela peut même être amusant.

Solution 5: Prévoir l’action à accomplir dans le temps

 “Savoir pour prévoir, afin de pouvoir.« 

Auguste conte

Vous vous rappelez de l’emploi du temps au Lycée?

C’était quand même vachement efficace pour maximiser les actions et les taches à accomplir chaque semaine.

Une question que je me pose, c’est pourquoi on arrête de faire des emplois du temps une fois que l’on entre dans la vie active? Pour être libre? Libre de quoi?

Je pense que l’on sera d’accord, notre nombre d’heures chaque semaine n’a pas changé.

C’est juste que maintenant que l’on a plus d’emploi du temps, on n’est plus libre de procrastiner.

Vouloir réaliser une tache n’est qu’un point de départ .. Ce qui fait la différence, c’est votre décision de la date, de l’heure et de la durée que vous allouez pour l’accomplir.

Si vous avez l’impression d’être souvent dans une gestion de l’urgence et rarement serein face à votre avenir, prenez cette habitude:

La solution: Cette tache que vous avez à réaliser, la minute où elle vous traverse l’esprit, réalisez ces deux actions simples.

  • Notez la dans votre journal ou votre application de prise de note
  • Planifiez là dans votre calendrier et indiquez quand vous allez la traiter.

Ce réflexe simple a changé ma vie.

Quand allez-vous faire ce que vous voulez faire? Lundi, mardi, mercredi? A quelle heure? pendant combien de temps?

Le temps est une ressource rare est finie, ne laissez pas les autres décider de comment vous allez l’employer.

Personnellement, je me fixe des blocs de 30 minutes à 1 heure en fonction de la tache à accomplir. Au delà, je suis moins productif.

Certaines actions sont récurrentes chaque lundi, mardi pendant un mois, jusqu’à l’atteinte de votre objectif. D’autres sont ponctuelles, 2 heures d’écriture ce jeudi…

Pour aller plus loin, je vous invite à lire: Comment planifier sa semaine en 4 étapes simples.

Ce que je vous propose, c’est d’arrêter de procrastiner et de prendre conscience que vous avez le pouvoir de le faire.

Solution 6: Décomposer son travail en petites étapes

 » L’homme qui déplace une montagne commence par déplacer les petites pierres. »

Confucius

Personne ne nous apprend réellement à réflechir de manière stratégique … Alors pour réaliser nos projets, on doit un peu apprendre par nous même.

Vos objectifs de long terme (1 an et +) peuvent être divers: réussir votre diplome, apprendre une nouvelle langue, gagner 100 nouveaux clients, atteindre un certain niveau de chiffre d’affaire.

Une bonne méthode pour arrêter de procrastiner est de décomposer cet objectif de long terme en différentes étapes

Ne tombez pas dans le piège de vous dire que vous avez le temps et que vous verrez ça plus tard… C’est probablement le meilleur moyen de vous retrouver la veille en panique totale face à une feuille blanche.

Il ne s’agit pas de vouloir mais de savoir le QQOQCP (qui, quoi, où quand, comment et pourquoi).

Prenons l’exemple de la préparation d’une présentation powerpoint à réaliser dans 2 semaines.

Agissez tout de suite. Listez les différentes taches à réaliser :

  • rechercher l’information,
  • faire un plan,
  • rédiger les parties,
  • s’entrainer à discourir…

Ensuite ouvrez votre calendrier/agenda, et fixez les blocs horaires que vous allez investir à la réalisation de cette tache:

Décomposer son travail par étapes

Décomposer ces étapes et les fixer dans votre agenda est une des meilleures manière de vaincre la procrastination. Plus de question à se poser, vous n’avez plus qu’à exécuter et réajuster.

Le bonus c’est que votre subconscient va déja commencer à travailler sur le projet et vous proposer des idées sur la meilleure manière de réaliser votre projet avec succès

Solution 7: Déterminer une deadline et apprendre à la respecter

 » Un objectif est un rêve avec une échéance. « 

Napoleon hill

La procrastination est le fruit d’une mauvaise gestion de vos deadlines.

Est-ce que vous vous fixez des dates de délivrables pour chaque étape de votre projet? Si vous êtes entrain de me lire, c’est probablement que non.

La première chose à faire est d’être réaliste… Il ne s’agit pas de fixer une date limite qui va être impossible mais de rester exigeant envers vous-même.

  • A quel date vous allez atteindre ce chiffre d’affaires?
  • Quand est-ce que vous serez capable de parler anglais?
  • A quel moment aurez-vous lancé votre entreprise?

Au départ, cela peut paraitre difficile mais c’est parce que l’on ne sait pas évaluer le temps nécessaire à la réalisation d’une tache. L’idée n’est pas d’avoir juste tout le temps, mais de se confronter à cet exercice.

Ecrivez la date limite soit sur votre journal, et/ou sur votre agenda, votre calendrier…

J’insiste, Vous aurez beaucoup plus de chances d’atteindre l’objectif si vous le formalisez. Personnellement, je recommande l’utilisation de google calendar en combinait avec Evernote.

Pour vous assurer de suivre l’efficacité de la deadline que vous suivez, je vous recommande fortement la lecture de 4 habitudes à prendre pour organiser votre travail quotidien.

En effet, il est essentiel de s’allouer un temps quotidien pour revisiter les deadlines et instaurer de la prise de décision. Pour l’avoir testé, si vous suivez ces conseils, vous sortirez de la procrastination à coup sûr.

Solution 8: Planifier vos pauses et apprendre à se reposer

« Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir, mais d’après les graines que tu as semées.« 

R.L. STEVENSON

Pour les courageux qui me lisent jusqu’ici, je sens que vous êtes motivé à bloc. Et bien, voici une autre pépite pour vaincre la procrastination.

Etre occupé et être productif sont deux choses très différentes.

Il faut le comprendre, la réussite est une affaire de long terme.

Selon le Docteur Benjamin Hardy, pour vous reposer correctement, il faut apprendre à vous déconnecter chaque jour du

  • travail – ne pas se fixer une heure pour arrêter,
  • de la technologie – s’éloigner de son téléphone
  • des gens – s’accorder du temps seul
  • de la nourriture – pratiquer le jeune (Conférence sur le sujet)
  • du sport – Eviter le surentrainement
  • et de l’éveil – Dormir à des heures régulière

Tout ceci se planifie.

Si cela vous embête vous pouvez continuer à faire des pauses aléatoires mais vous risquez d’être fatigué, stressé et de ne pas opérer au maximum de votre potentiel.

Mon sentiment est que si j’organise mon travail, mon repos ne dois pas passer au second plan.

En effet, si vous faites 30 minutes de marche deux fois par semaine de manière régulière pendant 3 mois, ce sera bien plus efficace que si vous faites des entrainements ultra intensifs chaque jour pendant une semaine et que vous arrêtez.

C’est comme cette personne qui engloutit 3 gateaux à la crème et qui décide de diner avec un repas inmangeable à la vapeur pour compenser.

Pour arrêter la procrastination, il faut comprendre que la vie n’est pas une course mais un marathon.

Les objectifs, le travail et les idées ne s’arrêtent pas si vous ne choisissez pas qu’à un moment vous devez vous déconnecter.

Solution 9: Passer à l’action avec la méthode « commencer »

« Ce qui est plus triste qu’une œuvre inachevée, c’est une œuvre jamais commencée.« 

Christina rosseti

Vous avez votre emploi du temps, vous savez d’où vous venez et vers où vous souhaitez vous rendre dans la vie?

Super, et bien maintenant commencez.

Ca parait simple comme ca, mais ce mot peut être très puissant. Arrêtez vos excuses et votre dialogue mental, et allez-y.

Pour moi, c’était le démarrage de ce blog… Quel sujet, quelle niche, quelle cible? C’était le démarrage de mon commerce, quand, avec qui, dans quelles conditions?

La procrastination est le résultat d’un dialogue interne constant, la réussite de votre objectif ne se fait pas dans la questionement mais dans la prise d’action.

En simple, il suffit de commencer par la partie la plus simple de cette tache que vous avez à réaliser. Par exemple pour cette article, l’action la plus simple est d’ouvrir une page blanche est de commencer à écrire la première phrase. Pour faire mon exercice de squat, il s’agit de charger la barre.

Il ne s’agit pas d’aimer ou de ne pas aimer ce que vous allez faire. Ne suranalysez pas…

Lancez-vous et commencez cette tache que vous êtes promis de réaliser, les idées, la motivation et l’inspiration suivront, je vous le garantis.

Pour commencer à prospecter l’action la plus simple est de commencer à créer une liste de clients… Pour faire du sport, la première tache est d’enfiler votre jogging…

Cette méthode simple est très efficace et vous permet de passer à l’action car lorsque vous démarrez, vous créez du momentum.

Solution 10: Identifier les activités néfastes à votre productivité

« Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive et d’autres font que ça arrive. » 

Michael Jordan

Qu’est ce qui vous empêche de restez concentré? Facebook? Le téléphone? les emails incessant? Qu’est ce que vous faites au lieu de faire cette chose importante que vous vous êtes promis de faire?

Identifiez cette activité néfaste et créez un mécanisme pour vous empêcher de tomber dedans,

Voici un exemple contre les réseaux sociaux.

Arrêter la procrastination

Je sais ce que j’ai écris sur cette feuille peut paraître idiot…

Mais pour moi c’est très efficace, en particulier en utilisant un post-it. Ainsi à chaque fois que j’ouvre un réseau social, j’ai ce petit message en face de moi qui me rappelle d’arrêter la procrastination.

Le simple fait d’accrocher ce petit bout de papier juste au dessus de mon écran d’ordinateur m’a fait gagner des heures et des heures de travail à l’échelle d’une année.

La technique est simple: lorsque vous vous rendez-compte que vous ne faites pas ce que vous êtes sensé faire. Profitez-en pour créer un mécanisme et arrêter cette activité.

Voici une liste d’idées:

  • Désactiver les notifications
  • Supprimer votre compte
  • Mettre le mode avion
  • Pause de votre boite mail avec rightinbox

Solution 11: S’entourer des bonnes personnes

« Être humain c’est aimer les hommes. Être sage c’est les connaître. »

Lao Tseu

Parmi vos amis, vos collègues et même votre famille, il peut parfois y avoir des personnes qui empoisonnent votre environnement et vous empêche de progresser. Ces personnes sont tout le temps négatives et ne vous encouragent jamais.

En revanche, il existe des personnes qui ont déja atteint vos objectifs dans les domaines où vous souhaitez progresser. Ces personnes peuvent vous tirer vers le haut.

Oui, ce n’est pas facile d’être moins doué, moins rapide, mais vos compétences s’amélioreront et vous aurez moins tendance à procrastiner en vous entourant de ces personnes.

Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus

JIM rOHN

Tous les moyens sont bons, vous n’êtes pas obligé de les rencontrer directement ou être leur amis:

  • Lire leur livre,
  • Assister à leur conférence
  • Recevoir leur formations leur coaching
  • Vous abonner à leur chaine youtube

Parfois on procrastine car notre entourage n’est pas très inspirant. Et le problème c’est qu’il ne nous lache pas la grappe.

Nous avons tous des collègues qui sont en drama constant et qui sont incapable de gérer leur propre vie. Méfiez-vous, souvent ces personnes tirent tout le monde avec eux dans leur chute.

La vie est suffisamment complexe pour vous rajouter ces problèmes. Trouvez-vous un ami qui veut votre bien, un mentor qui va vous pousser à arrêter la procrastination.

Solution 12: Trouver un partenaire d’anti-procrastination

« On ne peut améliorer ce que l’on ne mesure pas »

PETER DRUCKER

Arrêter la procrastination est faisable… Nous en sommes tous capable. Autant que l’on est capable de repousser ce dossier important à préparer pour un nouvelle épisode de notre série préférée sur netflix.

Si vous souhaitez réellement résoudre votre problème de procrastination, une méthode extrêmement efficace est de vous trouver un partenaire anti-procrastination.

Votre conjoint, un ami proche, un membre de votre famille avec qui vous discutez de vos projets de manière hebdomadaire. Le fait de parler de ce que vous souhaitez réaliser renforce la probabilité que vos projets se réalisent.

Je l’ai testé avec un ami proche et ça fonctionne très bien. Cela peut également se faire avec un inconnu qui souhaite également progresser dans sa vie.

Ce rendez-vous vous permettra à l’un et l’autre de vous rendre des comptes sur vos objectifs et vous motiver mutuellement. (vous coacher)

Il est important de choisir une personne qui va vous soutenir et qui ne vas pas forcément vous juger.

L’idée est qu’en discutant avec cette personne vous allez pouvoir partager vos objectifs de la semaine par exemple. En vous engageant envers une autre personne que vous même, vous pouvez produire de meilleurs résultats.

En effet, cette personne va être votre partenaire pour vous accompagner dans le succès de la réalisation de vos projets. Vous pourrez ainsi reporter et mesurer vos performances respectives pour multiplier vos chances de ne pas procrastiner.

Ce partenaire peut être une source de motivation et d’inspiration intellectuelle pour remettre votre vie en perspective et finalement, arrêter la procrastination.

Fort d'une expérience de près de 8 ans dans la vente en B2B dans 3 continents différents, je suis aujourd'hui manager commercial et coach professionnel formateur en stratégie commerciale. Abonnez-vous à la newsletter pour de la formation exclusive.

1 COMMENTAIRE

  1. Ah enfin un article sur la procrastination très bien réalisé, très inspirant. J’adore notamment la solution 4.
    Merci à toi Othmane continue ainsi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici