Kobe Bryant est mort… Leçons d’une vie de légende.

Kobe Bryant

Ancien joueur star des Lakers de Los angeles, Kobe bryant est mort de manière tragique lors d’un crash d’hélicoptère ce dimanche 26 janvier 2020, laissant derrière lui femme, enfants, une histoire incroyable et un consternement total.

Titulaire de 5 titres de NBA, le basketeur est également l’un des seuls joueurs a avoir surpassé Michael Jordan dans le classement des tirs réussis en 2014. Même après cette brillante carrière, le joueur principalement reconnu pour son éthique au travail et sa persévérance a continué de se réinventer en se lançant dans l’entrepreneuriat.

Durant son parcours de près de 20 ans en tant que basketeur professionnel, il a inspiré des millions de personnes grâce à sa passion et son envie de réussir.

Je fais par cet article un hommage à cet homme de grande valeur qui nous a quitté, nous a appris, inspiré et motivé à devenir meilleur.

Avoir une capacité d’adaptation hors-normes

Qu’il ai eu à s’intégrer dans un environnement qui n’était pas le sien, ou revenir aux USA durant son adolescence, ou de sa transition directe du lycée vers la NBA… La star des Lakers a vécu différent chamboulement dans sa vie.

C’est probablement pour cette raison que Kobe a développé une capacité d’adaptation et une résilience hors du commun. Il a toujours eu face à lui des challenges à relever et c’est toujours par son éthique au travail qu’il a su y répondre.

Pas d’excuses, ce n’est pas la faute de l’économie, du patron ou des conditions qui ne sont pas idéales.

C’est à dire que c’est par ses valeurs de toujours répondre présent lorsqu’il s’agit de passer à l’action, de travailler les heures nécéssaires ou de surmonter des épreuves par la persévérance à dégager tout type d’obstacles sur son chemin que son talent est devenu une référence.

Se fixer un objectif clair et définitif

C’est à l’âge de 13 ans qu’il dit dans une interview avoir découvert sa passion pour le basketball et s’être promis vouloir devenir le meilleur joueur du monde. « Une fois que l’on a trouvé son objectif de vie et sa voie, l’univers tout entier devient votre bibliothèque pour réussir à l’atteindre ».

Kobe Bryant a d’ailleurs toujours été surpris par le faible niveau d’investissement des autres joueurs professionnels plus intéressés par la rentabilité financière de leur position que la passion du jeu. C’est notamment par son désir brulant de vouloir devenir le meilleur dans son domaine que le joueur de basketball a trouvé la motivation a poursuivre inlassablement son objectif.

Son parcours et sa vie nous rapelle à quel point il est fondamental de toujours commencer par le pourquoi avant d’aller chercher le comment.

Penser en grand et avoir une vision à long terme.

Le joueur légende indique dans une interview que lorsqu’il avait 11 ans, il était passionné de basket ball et que pendant tout un été, il jouait réguliérement et n’arrivait jamais à marquer un seul point. Meme pas par chance…

C’est à ce moment qu’il s’est rendu compte qu’il était fondamental pour lui d’avoir une vision à long terme. Il était parfaitement conscient qu’il n’allait pas rattraper son niveau et son retard sur les autres enfants en une semaine. Il fallait faire un plan sur des années.

Il s’est ensuite concentré sur les différentes compétences à acquérir pour réussir: « Qu’est ce que je dois apprendre en premier : Ok, je dois maitriser le tir. Je me concentre la dessus pendant 6 mois ou un an, et je ne fais que ca » Ensuite, je me concentre sur le lancer franc pendant 1 an…

En prenant le temps de s’investir correctement dans les différentes compétences à acquérir pour réussir, plutôt que de réaliser de petites victoires de temps à autres, il a créé le succès qu’on lui connait aujourd’hui.

Ne pas s’inventer d’excuses

Sa poursuite de l’amélioration était tellement inébranlable que lorsque Kobe Bryant faisait un travail de préparation physique… Cela pouvait démarrer à 4h00 du matin et se finir à minuit le soir.

Les témoignages de ceux qui ont collaboré avec le joueur légende sont unanimes: « Il ne sortait aucune excuse lorsqu’il s’agissait d’aller s’entrainer et d’être préparé. » Lorsque il était interrogé au sujet de comment il faisait pour endurer un rythme aussi soutenu ou qu’il devait passer outre une blessure.

Kobe répondait simplement que si sa maison venait à prendre feu et qu’il doit courir pour aller chercher ses filles au premier étage et les évacuer… Il ne s’agit pas de se demander si l’on est fatigué ou si l’on a bien dormi, tu t’exécutes et point à la ligne.

Pour lui, l’atteinte de son objectif dans sa carrière est à un niveau d’importance similaire à ce type de situation.

Selon Kobe, il est important d’organiser ses pauses. Mais il arrive parfois que certaines actions doivent simplement être réalisées coûte que coûte.

Travailler pour aller au delà de son potentiel

Gagner est un objectif. Mais il y a différentes manières d’arriver à ses fins.

Kobe Bryant le savait est c’est pour cette raison qu’il ne s’est pas contenté de se spécialiser à l’attaque. Il pouvait également être le meilleur défénseur, le passeur dont on avait besoin tant que cela lui permettait de mener son équipe vers la victoire.

Son objectif était de devenir le meilleur dans chaque composantes du match et il dit lui même qu’il doit l’essentiel de son talent à son esprit de compétition et à sa curiosité. Son envie d’apprendre, le fait de poser des questions pour découvrir ce qu’il ne connait pas et gagner les outils nécessaires pour dépasser son potentiel ont été des facteurs clés de sa réussite.

Apprendre de ses erreurs plus que de ses réussites

Lorsque l’on réussit à achever un projet, conclure une vente ou atteindre un objectif quel qu’il soit, on découvre un système qui a fonctionné mais qui n’est pas garanti de toujours être positif. Il faut éviter l’effet confort de se reposer sur ces lauriers.

En 2008, les Lakers avaient 6 victoires de retards sur les Celtics. Cette période difficile pour Kobe a été l’occasion de poser les choses à plat et de réellement mettre le doigt sur ce qui doit être amélioré.

Lorsque l’on vit un échec, on peut découvrir de nombreuses choses sur soi-même. On apprend à découvrir ce qui ne fonctionne pas et sommes capable de reconnaitre les situations à éviter.

Kobe Bryant dit de lui même qu’il a largement plus appris de ses erreurs et que ses échecs sont la principale raison de son succès

Trouver sa voie et s’y engager avec ferveur.

Si l’on se reveille le matin et que l’on a pas envie d’aller démarrer sa journée.. C’est probablement que l’on n’est toujours à la recherche de sa voie.

Kobe indique que l’idée de rater son entrainement ou l’analyse d’un match le perturbait. En effet, même si le travail pouvait être fatiguant, douloureux ou difficile à réaliser, il était excité le matin car la tache à réaliser lui permet de se rapprocher plus de son objectif.

Le basketeur affirmait qu’il faut se challenger réguliérement pour évoluer et progresser.

Quelque soit les projets dans lesquels Kobe s’est engagé, notamment lors de sa retraite pour démarrer dans le cinéma, même si il n’était pas le meilleur, l’essentiel a toujours été pour lui de donner le meilleur de soi même

Se préparer au meilleur et s’attendre au pire

On peut souvent trouver qu’une personne devienne aigri lorsqu’elle subi une défaite. Ou qu’elle perdre ses moyens…

Kobe ne s’attardait pas à ce genre de futilités. Lorsqu’il gagnait, il continuait de se préparer pour les prochaines saisons avec tout autant d’éthique dans son travail.

Lorsqu’il perdait, il félicitait le camp adverse et restait instoppable dans sa quête de devenir le meilleur. Son attitude était claire et limpide… Il ne s’agissait pas de ses états d’âmes mais réellement de poursuivre sa mission, préparer son plan pour la saison suivante, l’exécuter. En bref, devenir le meilleur.

Se reposer à la fin… Pas au milieu

Ne pas s’arrêter quand on est en bon chemin est un atout pour réussir. Même si Kobe n’avait parfois pas les réponses à ces questions… Ou que tout n’était pas clair. Il ne s’arrêtait pas au milieu. Ne laissait pas des projets inachevés.

C’est un trait de personnalité commun au sein des personnes qui réussissent. Le fait d’aller au bout des choses et de ne pas reculer face à l’adversité.

Lorsque l’on a des rêves, il faut les protéger et ne pas les limiter au fur et à mesure que l’on prend de l’âge. Il faut savoir faire des sacrifices pour les atteindre et c’est important de s’y préparer.

Il ne s’agissait pas pour Kobe Bryant d’attendre les encouragements et les acclamations du coach ou de ses équipier. Son objectif et sa quête du succès faisait qu’il ne se permettait pas de manquer la moindre opportunité pour ajouter une pierre à l’édifice.

Se concentrer sur chaque journée

Kobe insistait dans de nombreuses interviews sur l’importance d’avoir un plan qui définit comment s’améliorer et être meilleur. Cela ne vaut pas grand chose, si chaque jour on ne reste pas concentré pour suivre ce plan en étant confiant qu’il nous mènera vers le résultat recherché.

Durant sa carrière, Kobe Bryant a eu des moments de bonheur, d’autres de tristesses ou de difficultés accrues. Le plus important, c’est que chaque jour il répondait présent pour donner le meilleur de lui même et suivre son programme pour devenir ce qu’il voulait obtenir.

Si le plan ne fonctionne pas. Cet effort continu au quotidien lui permettait d’apprendre comment réajuster les choses pour arriver à ses fins la fois suivante.

Subir une défaite n’est pas perdre la guerre

Durant ses deux décennies de parcours dans la NBA, l’équipe de Kobe se retrouvait souvent dans un classement désavantageux à cause de leur performance en début de saison.

Parfois, il leur arrivait même d’enchainer des séries de défaites qui pouvaient réellement les handicaper aussi bien moralement que dans les faits pour la suite du championnat.

Dans ce type de circonstances, Kobe n’était certainement pas de ceux qui allait se laisser abattre ou lacher prise. Son abnégation l’a toujours poussé à emmener son équipe là ou ceux qui avait perdu foi n’aurait jamais pu arriver.

C’est également dans ces situations difficiles que la star a su garder sa concentration et ne pas perdre en vue le résultat final qu’elle souhaitait atteindre.

Faire du succès un style de vie.

Nombreux sont les joueurs de la NBA, les coaches et autres personnels sportifs à avoir cotoyé la star. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, tout le monde lui reconnait un investissement personnel d’un autre niveau lorsqu’il s’agit d’être un succès.

Son esprit de compétition faisait qu’il ne laissait personne d’autre travailler plus que lui. Toujours le premier et le dernier à quitter l’entrainement pour conserver son rang d’excellence.

Sa résilience couplé à ses autres qualités nous montre que pour atteindre le succès, il ne s’agit pas juste d’en faire un objectif mais réellement que cela devienne un style de vie.

Kobe a clairement indiqué avant d’y arriver qu’il voulait devenir le meilleur joueur, remporter 5 ou 6 championnat et porter les Lakers a un rang qu’il n’avait jamais atteint.

C’est chose faite. Kobe que ton âme puisse rester en paix. Le feu qui brulait en toi est une inspiration pour tout ceux qui ont des rêves et qui souhaitent les réaliser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici