8 étapes pour créer un site internet professionnel soi-même (Guide)

171

Avec de nombreux prestataires qui proposent différents tarifs, il n’est pas toujours évident de savoir vers qui se tourner pour créer le site internet de son entreprise. Ayant créé ce site de A à Z, j’ai découvert qu’en réalité, ce n’était pas aussi compliqué et aussi cher qu’on voulait bien nous le faire croire et c’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous ce guide pas à pas pour découvrir comment créer le site internet de son entreprise soi-même:

  1. Définir l’objectif de son site web d’entreprise
  2. Créer son nom de domaine
  3. Choisir un hébergeur fiable
  4. Opter pour un CMS tel wordpress
  5. Mettre en place les 4 pages principales
  6. Publier son site et le mettre à jour réguliérement
  7. Créer un système de paiement
  8. Promouvoir son site internet

Il fut un temps où on s’imaginait que pour créer un site internet, il fallait absolument être un as de la programmation web ou avoir un budget important pour passer par une agence spécialisée… Même si cela peut vous faire gagner du temps, aujourd’hui, le faire vous même n’a jamais été aussi simple:

Si vous avez du temps à consacrer et quelques euros par mois, vous pouvez aisément créer le site internet professionnel pour votre entreprise sans expérience en webdesign avec des outils tels wordpress ou elementor qui sont faciles à prendre en main.

Les codes évoluent et pour cause: les consommateurs se tournent vers internet pour taper toutes leurs requêtes.

De la simple recherche sur le cinéma du coin aux horaires d’ouvertures des boutiques en passant par les produits et services disponible dans votre secteur d’activité, votre site internet peut à lui seul assumer ce rôle et renforcer votre image de marque.

Il est une référence et souvent le premier lieu d’interaction pour toutes les parties prenantes: de l’employé, aux futurs clients potentiels en passant par l’investisseur ou le partenaire de votre entreprise.

En bref, si vous hésitez toujours à créer votre site internet à cause du budget ou du temps à y allouer, vous perdez une énorme opportunité de développer votre entreprise. La bonne question est combien je perds chaque jour à ne pas avoir de site internet.

Mais ne vous en faites pas, car cet article est un guide en 8 étapes qui va vous donner tous les outils nécessaires pour créer et gérer votre site internet vous même en gardant un aspect professionnel.

C’est parti.

1.  Définir l’objectif principal de son site web

Créer son site internet d’entreprise soi même est un projet excitant… mais il est essentiel de prendre un instant pour se reposer la question de l’objectif que vous souhaitez atteindre avec votre idée de business en ligne.

En premier lieu, celui-ci va vous permettre de présenter des informations sur votre entreprise mais ce serait dommage de ne s’arrêter que là.

Voici quelques exemples d’objectifs:

  • Développer votre notoriété
  • Générer des prospects et créer des contacts
  • Mettre en relation (plateforme de recrutement, freelances…)
  • e-commerce de produits
  • Proposer vos services

Cette étape est très importante car elle vous permet de gagner du temps

A savoir que selon le niveau d’objectif fixé, la création de votre site web requiert des niveaux de compétences variables.

Si vous n’envisagez pas de prendre des paiements via votre site Web par exemple, cela rendra sa configuration bien plus simple.

Par ailleurs, dans le cas où vous prévoyez d’offrir des services avec possibilité d’e-paiement, vous pouvez faire appel à des services externes qui s’en chargent vous permettant de recevoir vos paiements.

Ce point important sera traité plus en détail dans la suite de ce guide pour créer votre site internet soi-même

2. Choisir son nom de domaine

Le nom de domaine est en fait l’URL: www.nomdedomaine.com. Il sert à identifier et à accéder à votre site internet et il est nécessaire d’en acheter un pour votre entreprise. Ils coûtent en général autour de 15€ alors que certains se revendent sur le marché à prix d’or.

C’est l’élément principal de votre adresse web et que vous partagez avec votre audience. Aussi, il refléte votre image de marque et être facilement mémorisable.

Les caractéristiques d’un nom de domaine vus par les professionnels sont comme suit :

  • Court : pour être mémorable. 2-3 syllabes
  • Dépourvu d’abréviations, d’acronymes et de chiffres au possible.
  • Inclure le nom de votre entreprise
  • Facile à taper.
  • Optionnel: inclure un mot clé eprésentatif de votre activité.
  • Unique qui ne saurait être confondu avec un autre

L’authenticité d’un nom de domaine servant principalement à vous assurer de vos droits d’auteurs, cela peut vous protéger des éventuelles tentatives de copies.

C’est notamment ce qui est arrivé à SnapChat qui a dû changer son nom d’entreprise au dernier moment à cause d’une fâcheuse similitude avec un nom de domaine appartenant à une entreprise étrangère.

NB: Gardez en tête que votre nom de domaine sera également utilisé pour créer votre adresse email professionnelle… Il n’y a rien de pire que d’utiliser une adresse de type gmail, yahoo ou autre service de messagerie gratuite lorsqu’on communique au nom de son entreprise.

Vous pouvez acheter votre adresse de messagerie en même temps si vous ne souhaitez pas utiliser G-suite pour votre entreprise.

Par la même occasion, vous serez également amenés, dans votre processus de création de site web, à décider de son domaine de premier niveau aussi appelé TLD. En termes plus simples, il s’agit du suffixe qui caractérisera votre URL avec :

  • .com,
  • .net,
  • .fr
  • .biz

Ceci dit, les TLD ont beau avoir connu des dérives de plus en plus excentriques, le « .com » reste un incontournable gage de professionnalisme et le meilleur choix pour optimiser son référencement sur les moteurs de recherche.

Maintenant que vous avez fait votre choix sur un nom de domaine qui vous ressemble, vous devrez vérifier son authenticité et sa disponibilité avant de l’acheter.

Pour cela, vous avez le choix entre des registraire de domaine comme: GoDaddy (que j’utilise personnellement), Web.com ou Squarespace.

Ou encore d’en acheter un directement en souscrivant chez votre hébergeur qui peuvent l’offrir dans leur package.

Un conseil: Si vous n’avez pas d’idée de nom, fixez-vous une limite de temps car vous risquez de perdre trop de temps à vouloir trouver le nom parfait (Spoiler: il n’existe pas)

3. Choisir son hébergement web

L’hébergeur est en quelque sorte un « hôte » regroupant toutes les données que vous stockez en ligne, il en existe 3 types: le mutualisé (partagé avec d’autres sites internet), le dédié(le vôtre) ou le Cloud (virtuel et extensible selon votre besoin).

Personnellement c’est ce que j’utilise pour BuzznessInfo.com. L’hébergeur est Cloudways, un service d’hébergement américain qui même si un peu plus cher reste abordable en plus de permettre d’obtenir un support en direct en cas de pépin grâce à un chat dédié 24/24.

Pour les avoir testé, je trouve que les services US ont souvent tendances à être plus efficaces et moins cher que les services francophones à l’heure actuelle…

Il permettent ainsi aux internautes d’accéder à votre site web en toute simplicité et surtout de manière fluide ce qui est un facteur clé dans votre classement sur google.

Même si vous pouvez aisément créer un site wordpress gratuitement, il va falloir louer cet espace de stockage et il existe différentes options avec différent tarifs:

Vous pouvez très bien démarrer avec 10$/mois et augmenter la taille de votre serveur au fur et à mesure que vous gagnerez du traffic.

Ceci dit, la qualité du support demeurant un critère déterminant, l’hébergeur dédié vous garantira les meilleures performances. (Vous en aurez besoin surtout si vous créez votre site vous même, ce support m’a sauvé tellement de fois…)

Cependant, ceux-ci coûtent généralement trop cher. Pour autant votre petite entreprise au démarrage peut se tourner vers un hôte externe qui reste une solution bien plus économique.

Une meilleure réactivité, une équipe à votre disposition et surtout une fiabilité à toute épreuve contribueront à rendre votre expérience plus agréable et vous démarquer de la concurrence.

Plus encore, au fur et à mesure que le traffic de votre site internet évolue, vous pourrez à ce mment envisager un passage sur un serveur plus important au sein de votre service d’hébergement.

4. Choisir un CMS et un thème professionnel

Vous avez votre nom de domaine et votre hébergement dans la poche, il ne vous reste plus qu’à mettre en place la gestion de vos contenus. Ceci doit être administré par d’un système de gestion de contenu (CMS) adapté.

Même si il existe de nombreuses alternatives, ici, wordrpress est la référence. WordPress est, de très loin, le CMS open-source (gratuit) le plus populair. Utilisé par plus de 75 million de site internet. WordPress s’installe gratuitement et vous permet de construire votre site internet avec une facilité déconcertante.

Pour toute personnalisation, il existe des milliers de plugins (gratuit et payant) qui permettent de mettre en place ce dont vous avez besoin sans être un pro de l’informatique.

Accompagné des bons plugins (extensions), votre site profitera d’une autonomie optimale permettant un téléchargement rapide des données.

Parmi les extensions de bases je recommande au départ l’installation de Yoast SEO pour offrir la meilleure expérience à vos utilisateurs et par la même occasion augmenter le trafic sur votre site Web.

Les textes, les vidéos, les images mais aussi le thème de votre plateforme constituent vos cartes à jouer. Ces derniers apportent indéniablement une véritable plus-value à votre site et vous permet en prime de jouir d’un meilleur référencement sur internet. En effet, les moteurs de recherche sont très sensibles aux comportements des internautes et définissent ainsi la qualité de votre contenu.

Certains aspects techniques de la partie administrative et gestion peuvent nécessiter l’intervention de professionnels en tant que partenaire de développement Web.

L’intérêt d’avoir un bon référencement se révèle d’autant plus intéressant lorsque les moteurs de recherche redirigeront les prospects potentiels directement vers votre site. De plus, une bonne stratégie d’optimisation de moteurs de recherche (SEO) se chargera d’une mise en avant qualitative de vos produits et services auprès de vos futurs clients. Les mots clés, intégration de méta donnés rendra votre page pertinente tout en générant du trafic.

5. Créer les 3 pages principales

Pour que votre site web soit complet, vous devez impérativement y faire figurer différentes pages.

Au démarrage une page d’accueil, une page à propos et une page de contact établissant le lien entre vous et vos clients font l’affaire. Vous pourrez par la suite enrichir votre site web avec différentes catégories au fur et à mesure que vous y rajoutez du nouveau contenu.

La page contact doit comporter le maximum d’informations sur votre entreprise. A savoir : votre numéro de téléphone, votre adresse e-mail, votre localisation, les journée et horaires d’ouvertures…

Les internautes apprécient également de trouver des informations supplémentaires sur votre équipe dans la page « A propos ». Cela a pour rôle de familiariser le client avec les différentes composantes de votre business.

L’autre élément important de votre site web et donc de votre entreprise est bien le logo.

Véritable identité visuelle, il sert à représenter votre travail et votre marque partout. Aussi, si vous n’en disposez pas déjà, vous pouvez faire appel à un graphiste professionnel, que vous pouvez trouver aussi bien sur les plateformes de freelance comme « fiverr » que dans les agences de communication. Ce même logo sera mis en avant sur votre site internet, sur vos cartes de visites et même sur vos illustrations de réseaux sociaux.

Si vous souhaitez avoir le meilleur rendu pour votre site Web, vous devrez éviter le format page d’accueil statique et optez plutôt pour la création de plusieurs pages reliées entre-elles.

Celles-ci énumérerons les différents services de votre entreprise, ce qu’elle à offrir avec en plus une section blog pour tenir vos clients informés de toutes les mises à jour de votre industrie. Il est donc important de ne pas perdre l’objectif principal de votre site et inciter les visiteurs à l’action dans chaque page, autrement dit vous devrez vous montrer persuasif :

·         « Pour en savoir plus, cliquez ici ».

·         « Découvrez les aspects positifs de notre produit ».

·         « Inscrivez-vous à notre newsletter ! ».

·         « Achetez maintenant ! ».

·         « Contactez-nous pour plus d’informations ».

Vous pouvez créer votre site internet pour votre entreprise vous même car tout ceci se fait directement sur wordpress.

6. Mettre en place un système de paiement si le site est marchand

L’intégration d’un système de paiement en ligne n’est certes pas automatique mais souhaitable pour les entreprises désireuses de sauter le pas vers le paiement électronique.

Aussi, les sites marchands voulant se lancer dans cette technologie, la méthode la plus rapide et la plus sûre reste celle de l’utilisation d’un logiciel de commerce électronique ou encore l’intégration de processeurs de paiement tiers tels stripe.

Nombreux sont les hébergeurs Web qui font le choix audacieux de proposer à leurs clients un panier d’achat interne ou encore une intégration avec des programmes de commerce électronique.

A vous de vous montrer créatifs afin de proposer à vos futurs clients la solution de paiement flexible la plus adaptée à vos besoins.

7. Publier son site et le mettre à jour régulièrement

Nous arrivons aux dernières étapes de la création de votre site Web.

A ce stade, toutes les grandes lignes qui le composent sont déjà tracées. Il ne vous reste plus qu’à opérer une dernière vérification générale avant de le mettre en ligne et de l’annoncer sur vos réseaux sociaux. Cette étape vous permet de vous assurer de son bon fonctionnement sur tous les principaux navigateurs les plus utilisés par les internautes et en particulier sur mobile. Il s’agit bien de:

Assurez-vous donc, sur chacun de ces navigateurs, que toutes les pages s’affichent correctement, que les différentes fonctionnalités correspondent au résultat escompté, que les images s’affichent, que les liens sont corrects et que le format est fluide.

Bien que l’ensemble de ces vérifications vous demande un temps précieux, il n’empêche que cela peut vous éviter de futurs désagréments soulevés de la part de certains visiteurs.

N’oubliez pas de mettre en place google analytics et google search pour pouvoir mesurer les progrès de votre site internet… Les guides pour réaliser ses opérations sont nombreux sur la toile.

Le bon fonctionnement de votre site Web requiert l’intégration d’un programme d’analyse. Cette fonctionnalité permettra dès le début de configurer correctement les différents aspects de votre site et ainsi résoudre tous les problèmes de configuration. Une fois votre site web mis en ligne, vous pourrez continuer à surveiller les performances des différentes pages de ce dernier.

Une mise à jour régulière de votre site web vous permet de rester pertinent auprès des internautes.

Ils apprécieront donc beaucoup de retrouver de nouveaux articles à découvrir dans la section blog de votre site. De même, ils montreront un intérêt certain pour les événements que vous organisez et que vous mettrez en avant sur vos réseaux sociaux.

Cerise sur le gâteau : la présentation de nouveaux produits, des offres exceptionnelles ainsi que des nouvelles de l’entreprise en générale contribueront à augmenter le nombre de visites par jour.

Une vérification mensuelle de votre logiciel et des modules complémentaires est requise. En effet, il est important que celui-ci reste à jour afin de faire face à la demande croissante.

A défaut, vous risquez de vous exposer à des tentatives de piratages informatiques qui vous feront perdre toute crédibilité auprès de vos clients. Si vous manquez de temps, cette tâche peut tout à fait être assuré par un freelanceur compétent qui se chargera de maintenir votre site web en bonne santé.

Pour aller plus loin, vous pouvez même désignez un gestionnaire de site web indépendant pour une gestion complète de votre site internet.

8. Promouvoir son site web

Une fois votre site web révisé et publié, votre mission ne s’arrête pas pour autant.

En effet, c’est à vous de le faire exister en le partageant sur les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter ou Pinterest. Cette démarche vous aidera indéniablement à augmenter votre audience et à atteindre plus de monde.

Il s’agira aussi de tenir vos clients fidèles au courant des éventuelles nouveautés. Mettez à jour régulièrement votre site internet et annoncez-le sur vos réseaux sociaux.

Pour dynamiser votre site, mentionnez-y les liens vers vos réseaux sociaux.

En règles générale, le meilleur endroit pour inclure vos liens sont le pied de page ou la barre auxiliaire : il s’agit du menu supplémentaire en haut à droite mentionnant des liens de connexion ou de contact.

Vous le savez maintenant, le processus de création de site web pour votre entreprise peut avoir un coût, même minime. A ce titre, vous pourrez prétendre à gagner en crédibilité auprès de votre clientèle et aspirer à élargir vos horizons pour atteindre une clientèle plus large que jamais grâce.

En définitive, vous voilà maintenant prêt à exister sur Internet et à attirer l’intérêt des visiteurs du monde entier. A vous de vous montrer précis quant à vos services et votre présence à l’échelle internationale. Un contenu frais et varié vous attirera le succès escompté.

En cas de questions sur une de ces étapes, n’hésitez pas à réagir en commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici